Les yeux au ciel de Karine Reysset

Synopsis :

Six jours d’arrivées, de fête, de départs dans une famille « recomposée », comme le sont tant d’autres, à l’occasion de l’anniversaire du grand-père. Cette fête familiale est naturellement l’occasion de révéler des secrets, de revenir sur les vieilles trahisons et les anciennes injustices mais aussi, finalement, de retisser les liens, toujours obscurs, qui unissent les membres d’une même famille. Lena, la soeur aînée voudrait ouvrir le chemin de la réconciliation mais se heurte aux histoires passées et présentes, celle d’Achille, le demi-frère mal aimé, de Merlin qui, malgré son âge, est toujours considéré comme un enfant, mais aussi de Stella, la cadette, avec, au milieu d’eux, tous ces petits-enfants qui désordonnent le cours des choses…L’originalité de ce roman réside dans la place faite au lecteur. Convié lui aussi à pénétrer la grande demeure bretonne qui regorge de souvenirs et de recoins interdits, à suivre les enfants et leurs querelles sur la plage, à entendre les confidences et indiscrétions des adultes, il est amené de chapitre en chapitre à reconstituer les faits et gestes de chacun et à découvrir l’origine du mal-être, un drame qui a eu lieu trente ans auparavant et qui n’a jamais cessé d’alimenter leurs angoisses. Ce roman familial explore avec brio les effets de la confrontation : celle des personnages entre eux, mais aussi celle du passé et du présent, des espoirs et de la réalité.


J’ai eu la chance de découvrir ce roman grâce au partenariat organisé entre les éditions Points et Livraddict et je les en remercie!

Mon avis :

Tout commence par l’annonce de la mort de Michael Jackson. Le « roi de la pop » nous a quitté. Cette personnalité mystique que peu de gens ont réussi à véritablement cerner de son vivant et qui vivait peut-être dans un univers parallèle… ce n’est que mon avis bien sûr!

L’histoire nous plonge dans une grande maison familiale en Bretagne où doit se dérouler l’anniversaire de Noé, le « papé » de 70 ans déjà! Marianne, sa femme, a pour l’occasion décidé d’organiser une fête réunissant toute la famille, enfants, conjoints et petits-enfants. Cela fait tellement longtemps qu’ils ne se sont pas vu… Chacun vit sa vie aux quatre coins de la France et du monde qu’ils ne prennent plus le temps de se soucier de leurs proches… Triste réalité de la vie qui file à cent à l’heure et qui ne nous permet pas toujours de profiter des gens qi’on aimé autant qu’on le voudrait… faisons le tant qu’il est encore temps!

Chacun arrive à son heure, ressentant cette réunion de famille de manière différente mais toujours avec la même appréhension, la peur et la tristesse de retrouver cette grande maison après tant d’années et surtout après le drame qui s’y est produit trente ans plus tôt… Ce drame, c’est le fil conducteur de ce roman qui nous fait vivre, à travers les visions de tous, la façon dont il a influencé leur vie : Achille, le fils du premier mariage de Noé et qui s’est toujours senti rejeté par Marianne, Lena, Merlin et Stella, les trois enfants issus de l’union entre Noé et Marianne, mais aussi Scarlett, fille de Merlin mais élevée depuis des années par ses grands-parents, son père n’ayant jamais réussi à se stabiliser…

Tous ont vécu le drame, la disparition de Violette, le troisième enfant de Noé et Marianne (dans l’ordre de naissance), et tous ont cherché à l’enfouir au plus profond d’eux-mêmes… Mais ce retour aux sources va être plus poignant que ce qu’ils redoutaient tous, car il va donner un tournant décisif à la vie de tous…

A travers ce roman, l’auteur nous immisce dans l’intimité d’une famille touchée par un drame survenu très tôt (la mort de l’enfant chéri) et nous fait ressentir des émotions contradictoires avec le bonheur de se retrouver tous ensemble, très vite suivi et remplacé par la tristesse et la fatalité des souvenirs d’enfances tragiques…

Toute cette histoire profondément émouvante, car pouvant arrivr à tout un chacun, apporte une note d’espoir à tous ceux qui n’ont pas su agir comme ils le souhaitaient et n’ont pas su montrer leur amour aussi fort que ce qu’ils l’éprouvaient…. Il n’est jamais trop tard pour rattraper le temps perdu. Nous faisons tous des erreurs mais nous pouvons très souvent les réparer, il faut juste admettre et accepter le partage de la peine pour se guérir ensemble.

Bref, ce fut une très belle découverte de cet auteure, un très beau livre qui porte très bien son nom, tant chaque personnage accorde de l’importance au ciel dans son discours, lorsqu’il repense à son enfance ou lorsqu’il aspire à un avenir plus serein…

L’immensité du ciel permet parfois de s’évader et de voir loin pour trouver la force de s’en sortir…

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Lecture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les yeux au ciel de Karine Reysset

  1. mimiipinson dit :

    Lu dans le même cadre que toi. Vite lu, et vite publié. J’ai trouvé un peu trop superficiel, pas assez creusé, et dans un style un peu trop simple..
    Une découverte, mais qui ne laissera rien derrière elle.

  2. Nahe dit :

    Une belle histoire de famille, je retiens !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s