La Cité des Jarres d’Arnaldur Indridason

Je ne suis pas rentré indemne d’Islande, psychologiquement parlant. Ce pays m’a marqué à jamais de par la pureté de sa nature et les merveilles de sa situation géographique permettant d’observer les fameuses aurores boréales…

Bon je dévie! Mais je ne pouvais pas m’empêcher de partager cette photo que j’ai prise en août 2011 ! Le sujet ici est le livre d’Arnaldur Indridason qui s’intitule La Cité des Jarres.

Synopsis :

Un nouveau cadavre est retrouvé à Reykjavik. L’inspecteur Erlendur est de mauvaise humeur : encore un de ces meurtres typiquement islandais, un  » truc bête et méchant  »
qui fait perdre son temps à la police… Des photos pornographiques retrouvées chez la victime révèlent une affaire vieille de quarante ans. Et le conduisent tout droit à la  » cité des Jarres « , une abominable collection de bocaux renfermant des organes…

Mon avis :

L’auteur nous emmène dans un univers à part entière où l’on découvre dès le début la description d’un pays singulier où la nature domine l’homme.

L’histoire glauque et morbide est relativement bien ficelée et l’univers froid et sombre de l’hiver islandais rajoute une dimension troublante au récit. On découvre des personnages forts et pudiques, qui ne se dévoilent pas tant que la confiance ne s’est pas installée.

On voyage à la fois dans le temps et dans l’espace, si bien qu’on en apprend un peu plus sur les années 60-70 en Islande et sur les différents paysages que cotoient les Islandais chaque jour.

L’histoire d’Erlendur fait de lui un personnage triste et attachant, dont la santé semble s’effriter au fil de la lecture… Il est froid, dur, de par les difficultés qu’ils rencontrent avec ses enfants suite au divorce d’avec sa femme, mais également touchant et friable lorsqu’il s’agit de préserver la vie de sa fille.

Tout est question de descendance dans ce livre qui soulève un sujet important qui semble-t-il est tenu secret dans le pays : le don d’organes, ou plus précisément le prélèvement d’organes sur des êtres morts sans que la famille ne le consente, à des fins d’études pour les étudiants à l’université de médecine…

J’ai vraiment adoré le style de l’auteur que j’ai trouvé très spontané. Il est difficile d’exprimer la façon dont j’ai ressenti les choses, mais j’avais vraiment la sensation que l’auteur disait ce qui lui passait par la tête sans jamais repasser derrière, ce qui donnait  une réelle sensation de proximité avec les personnages et l’histoire en elle-même. Je ne saurai dire si le style correspond à un style de littérature nordique vu que c’était mon premier livre d’un tel auteur, mais je dois dire que cela m’a vraiment beaucoup plu. De plus, le dépaysement ressenti en lisant ces lignes m’ont permis de m’évader un peu plus du quotidien à un moment où j’en avais besoin!

Cela a donc été pour moi un vrai coup de coeur malgré un sujet dérangeant, c’est pourquoi j’ai acheté la suite des aventures de l’inspecteur Erlendur, que je vous conseille vivement!

Publicités
Cet article a été publié dans Lecture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La Cité des Jarres d’Arnaldur Indridason

  1. Je ne connais pas du tout la littérature islandaise mais ton billet me donne envie de tenter l’aventure… A suivre 🙂

  2. Il me semble que la photo date plutôt de septembre, mais bon, j’dis ça, j’dis rien =D Tu m’as donné envie de découvrir cet auteur et cette littérature et comme ça, nous pourrons partager nos avis et ressentis!

  3. manuela dit :

    bien ton blog fabien !! moi qui lis beaucoup, je viendrai sans doute y ‘pecher » des idées !!! sympa aussi ta photo de barcelone, tu l’as prises au parc guell?? bonne semaine biz!!

  4. Touloulou dit :

    J’avais bien aimé ce livre, même si j’avais été déstabilisée par le style, pour avoir lu d’autres auteurs nordiques, lui est un peu à part !
    Mais j’ai encore plus apprécié la suite, donc tu devrais te régaler !
    Je rêve de voir des aurores boréales, et d’aller en Islande…

  5. Oh désolé je viens de voir ton commentaire seulement maintenant. Merci pour cet article !
    Bonne continuation.

  6. Je viens enfin de lire ce roman que tu m’avais offert dans le cadre du SWAP « Voyage en terre inconnue » !
    Wouah, c’est une claque ! Il ne me reste plus qu’à me jeter sur le reste de la série 😀
    Merci encore pour cette découverte 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s