Alvéoles d’Eric Descamps

J’ai eu la chance de participer au partenariat entre Livraddict et Atine Nenaud pour le livre Alvéoles d’Eric Descamps, et que dire, à part que c’est sans conteste l’un de mes coups de coeur 2011!!!

Synopsis : « Il était temps de partir. L’homme appuya sur le bouton dissimulé au bord inférieur de l’appareil. Un « bip » discret se fit entendre. Sans plus attendre, il ramassa son sac à dos et descendit en contrebas du col. En marchant d’un bon pas, il serait de retour au village juste pourl’ouverture du bar-tabac. Il pourrait attendre son commanditaire – et l’argent promis – en savourant un café serré.

Une sympathique balade nocturne, somme toute bien rémunérée.

Ce que l’homme ignorait, c’est qu’en cette fin de nuit, dix-neufautres personnes avaient déjà répété les mêmes gestes dans un rayon de quelques dizaines de kilomètres. »

Qui peut avoir intérêt à organiser, avec une minutie toute scientifique, le massacre des abeilles de notre vieille Europe? Pourquoi une cellule de l’OTAN spécialisée dans la lutte contre le cyber-terrorisme expérimente-t-elle un système capable de mettre à genoux l’activité économique de l’Occident? Les instigateurs de ce complot bicéphale avancent leurs pions avec une implacable patience.

La machine à chaos est en route, et rien ne semble pouvoir l’arrêter.
Mais il suffit de quelques rencontres fortuites pour que ce scénario se voit contrarié.

Même si « Alvéoles » pourrait aisément revêtir les attributs d’un thriller technologico-écologique, l’intrigue entraîne dans son sillage nombre de personnages « ordinaires » et les force à réagir à des événements qui les dépassent.

De victimes anonymes, ils deviennent chacun à leur manière les héros de leur propre vision du complot. Certains combats se mènent au grand jour, d’autres dans l’intimité des rêves, ou aux portes de la mort. Chacun à leur manière, les héros de cette histoire sont tous porteurs d’une certaine idée de la justice.

Mon avis : Ce qu’il faut retenir : Ce livre a pour moi tenu toutes ses promesses.,et je vous conseille vivement de retenir son nom et de vous le procurer, car c’est une vraie réussite!! J’étais très sensible au sujet servant de base à l’histoire car je suis très attaché aux problèmes liés à l’environnement et à la nature… C’est ce qui avait aiguisé ma curiosité de prime abord! L

‘histoire sur fond de complot visant à faire disparaître les abeilles européennes en accélérant la prolifération du frelon asiatique , l’un de ses plus vifs prédateurs, dans un but bien plus complexe que la seule disparition des espèces, était un moteur durant tout le récit, qui n’a jamais décéléré…

Au fil de la lecture, nous faisons connaissance en parallèle avec un couple de jeunes mariés qui se rend dans une bastide pour leur voyage de noces (Dominique et Judith), un couple ayant un enfant et vivant une vie pour le moins ordinaire (Daniel, Faustine et Valérie), un pirate informatique qui cherche à vendre ses services auprès de groupes voulant infiltrer les réseaux informatiques de leurs concurrents pour en détruire la matrice en contrepartie de son blanchiment dans des affaires ayant troublé sa carrière…

Au départ, rien ne semble lier ces trois histoires, mais, à chaque page tournée, on apprend une tranche de vie de chaque personnage, chacun d’eux ayant été ou étant victime d’un accident ou d’un complot, dont les fondements semblent au départ déconnectés mais qui, au fur et à mesure, se recoupent dangereusement les uns avec les autres, pour nous donner droit à de nombreux rebondissements et à une histoire véritablement passionnante et angoissante…

Le récit est parfaitement ficelé du début à la fin, si bien que je n’arrive pas à trouver de défauts à ce livre, et c’est tant mieux, c’est pourquoi je le dis et je le répète : Alvéoles est COUP DE COEUR 2011!

Mais pourquoi ai-je tant aimé?? Pour plusieurs raisons en fait :
– l’histoire est développée autour de personnages ordinaires, comme vous et moi, ce qui nous rapproche forcément de leur vie, on se retrouve même parfois dans leurs agissements et dans leurs réactions à chaud, même si heureusement pour moi, je n’ai jamais été confronté à ce genre de péripéties!!
– l’histoire se déroule en 2011 ce qui contribue à se sentir vraiment très proche des personnages et de l’actualité développée (crise européenne avec les problèmes financiers de la Grèce…),
– l’histoire se déroule en France et dans ses pays limitrophes : comment se détacher de cette histoire?? Ce n’est pas possible, on la lit, on est dedans, on participe à la résolution de « l’enquête », on a envie d’aider ces personnages attachants, mentions spéciales à la petite Valérie qui est adorable et très éveillée et à Judith qui se perd peu à peu dans un monde parallèle de rêves intrigant et dont les jours sont comptés…
– j’ai une véritable phobie des guêpes et abeilles, alors que dire du frelon ??? je peux simplement dire que lire une histoire comme ça était comme une thérapie !!

Il y a encore plein d’autres raisons qui font que j’ai adoré ce livre, qui est troublant et dérangeant dans le fond, car il ressasse des problèmes à la fois écologiques et moraux et il remet en cause l’équilibre de notre planète et de notre bonne vieille Europe! Ce malaise que j’ai ressenti, bien que déjà conscient de nombreux problèmes existants, n’a fait que se renforcer quand je suis tombé sur un article de journal hier, intitulé « L’invasion du frelon asiatique, mangeur d’abeilles », et qui montre bien que ce livre s’inscrit pleinement dans  notre triste actualité… (non je ne suis pas déprimé!)

Finalement, lorsqu’on tourne la dernière page on se dit alors : « ouais, ce livre était vraiment bon, suspense haletant, personnages attachants, histoire flippante… mais attends, ça pourrait vraiment arriver en fait??? Wow, mais dans le fond, où va le monde, et qu’est-ce qu’on va devenir?? »

En conclusion, je souhaite remercier du fond du coeur Livraddict et les éditions Atine Nenaud pour m’avoir permis de découvrir cette merveille!

Mention particulière à l’auteur Eric Descamps, avec qui j’ai discuté au fil de l’avancement de ma lecture, ce qui était très amusant et assez atypique! C’est vrai, qui a déjà eu la possibilité de discuter avec l’auteur du livre qu’il est en train de lire??? Alors Monsieur Descamps, merci pour cette participation active à ma lecture! 😉

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Alvéoles d’Eric Descamps

  1. Aidoku dit :

    Le moins qu’on puisse dire est que ton enthousiasme est communicatif. ^^
    J’aime bien les thrillers, alors je me laisserai peut-être tenter, mais j’ai peur qu’il y est beaucoup d’éléments à assimiler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s