Autre-Monde, T.1 : L’alliance des trois de Maxime Chattam

Cela fait un bon moment que cette trilogie d’Autre-Monde me fait de l’œil, et c’est à l’occasion de mon anniversaire en décembre qu’elle m’a été offerte, pour mon plus grand plaisir!!! Après avoir fini mes lectures en cours, je me suis donc lancé dans le premier tome la semaine dernière…

Synopsis :

Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, les palpent, à la recherche de leurs proies… Quand Matt et Tobias se sont éveillés, la Terre n’était plus la même. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… A cet Autre Monde.

Mon avis :

Mon premier sentiment a été un grand étonnement quant au style d’écriture adopté par Maxime Chattam dans ce roman. En effet, ayant lu deux ou trois thrillers de cet auteur, j’étais plutôt habitué à une ambiance plus glauque et peut-être un univers plus trash! Ici, on est dans du semi-jeunesse, semi-adulte, sentiment un peu difficile à décrire… En tout cas, on ne s’ennuie pas, loin de là!

Le roman est découpé en trois grandes parties, qui orchestre totalement le cours de l’histoire : La Tempête, L’île des Pans et Les Cyniks. Ce roman évoque la rébellion de la Terre envers les humains par des phénomènes étranges et inconnus. A la suite de ces évènements naturels (ou pas) exceptionnels, il ne semble rester sur Terre que les enfants… tous les adultes auraient disparu… en tout cas, c’est le premier constat de nos deux amis Matt et Tobias, deux jeunes new-yorkais accrocs aux jeux de rôles par Internet et qui se retrouve seuls dans une tempête de neige en plein Manhattan!

Dès lors s’enchaînent des évènements qui vont mener nos deux amis sur l’île des Pans, une île où des enfants survivants se sont organisés en groupe pour survivre et pour mettre les connaissances de chacun au profit de la communauté… Mais très vite, de nombreuses embûches vont leur barrer la route vers une vie paisible et équilibrée… C’était en effet sans compter sur les Gloutons et les Cyniks (des adultes mutants), autres survivants de la Tempête et qui ont subi des mutations colossales, capables de bouleverser la vie des enfants…

S’en suivent une découverte majeure pour nos Pans (enfants) : certains d’entre eux ont développé des « pouvoirs » ou plutôt leur ADN aurait subi des modifications amenant à des altérations de certaines de leur capacité : faire du feu sans bois, déclencher des décharges d’électricité, avoir recours à la télékinésie… cette altération sera-t-elle la clé de leur survie face à leurs ennemis???

Conclusion :

Ce premier tome a tenu pour moi toutes ses promesses, le style de lecture étant très fluide, cela m’a permis de ne jamais être lassé et de toujours vouloir connaître la suite des évènements. Ce que j’ai apprécié est notamment la capacité de Maxime Chattam a toujours nous amener dans un univers bien à lui, puis sur des chemins de traverse nous empêchant de trouver la résolution des différentes énigmes avant la fin du livre… De plus, j’ai beaucoup apprécié le message qu’il a voulu transmettre : la Terre est la seule maîtresse, tout revient à la Terre et si nous ne la respectons pas plus, elle saura se retourner contre nous…

Un passage qui résume bien tout ça :

« Comme tu le sais, la Terre est probablement l’unique responsable de ce qui s’est produit et de ses conséquences, elle agit comme un être vivant, qu’elle est d’ailleurs. Bien entendu, je ne lui prête aucune conscience, aucune forme d’intelligence propre, pas au sens que nous l’entendons ; cela dit, elle a des mécanismes de défense, et ceux-ci se sont mis en branle lorsqu’elle s’est sentie menacée. Tout cela a été progressif, j’imagine, nous aurions dû lire ses réactions : la multiplication des tremblements de terre, des tsunamis, des éruptions volcaniques, et ainsi de suite. Pourtant, personne n’a réellement accepté ces manifestations comme une forme de langage. Alors, puisqu’on ne l’écoutait pas, elle n’a eu d’autre solution que de frapper à son tour, pour ne pas mourir étouffée. Ses défenses immunitaires se sont activées, il y a eu une sorte d’impulsion, comme un code, qui a altéré une partie de la génétique des végétaux et des animaux, hommes compris. »

Je pense que ce passage résume bien l’idée véhiculée dans ce livre, le tout mis en scène de façon magistrale! Il s’agit donc vraiment d’un coup de coeur pour moi et j’ai vraiment hâte de lire la suite!

 

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Autre-Monde, T.1 : L’alliance des trois de Maxime Chattam

  1. morgouille dit :

    Cette trilogie a vraiment l’air géniale ! 🙂
    Je viens de lire le dernier Chattam : Léviatemps, il est absolument fantastique !!
    Bonne lecture avec les 2 autres tomes d’Autre-Monde !

  2. melcouettes dit :

    C’est un auteur que je veux lire mais j’ai toujours pas eu l’occasion …

  3. Sook' dit :

    Ah chouette j’ai adorée lire ton avis (à tête reposé ^^) car ça m’a permis de me replonger un peu dans l’histoire, bien que tu ne spoil pas, t’inquiète pas !! El la citation, c’est vraiment sympa de l’avoir mise !!
    Bref contente que tu ai apprécier ce premier tome au point d’en faire un coup de cœur.

  4. Emma dit :

    Rah ! J’adore les bouquins de Maxime Chattam ! Et cette trilogie tout particulièrement 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s