Persepolis – T.1 de Marjane Satrapi

Synopsis : Toute petite, Marjane voulait être prophète. Elle se disait qu’elle pourrait ainsi soigner le mal de genoux de sa grand-mère. En 1979, l’année de ses dix ans et de la révolution iranienne, elle a un peu oublié Dieu. Elle s’est mise à manifester dans le jardin de ses parents en criant « à bas le roi ! ». Là, elle s’imaginait plutôt en Che Guevara. Il faut dire qu’à l’époque, son livre préféré s’appelait Le Matérialisme dialectique. Marjane trouvait d’ailleurs que Marx et Dieu se ressemblaient. Marx était juste un peu plus frisé, voilà tout. Après, la vie a continué, mais en beaucoup moins drôle. La révolution s’est un peu emballée. Et la guerre contre l’Irak est arrivée…

Dans Persepolis, Marjane Satrapi raconte son enfance sur fond d’histoire de son pays, l’Iran. C’est un récit drôle et triste à la fois, parfois cocasse, souvent touchant. Mais toujours passionnant. C’est aussi un petit événement : il s’agit de la toute première bande dessinée iranienne de l’Histoire…


Mon avis :

Un premier tome qui commence par l’histoire de la Perse qui, par l’occupation de son espace par différents peuples et après de nombreux affrontements entre chacun d’eux, est devenu l’Iran que l’on connaît aujourd’hui.

Il s’agit d’une vraie découverte pour moi, par conséquent des plus intéressantes, car je ne connaissais pas réellement ce pays et je dois même dire que sur ce coup, j’étais totalement IGNORANT.

Cette BD nous dévoile donc le point de vue, certes naïf, pas si crédule que ça d’une petite fille iranienne qui vit son enfance au coeur de la tourmente liée à la révolte d’un peuple et aux différents massacres qui peuvent avoir lieu autour d’elle.

La famille de Marjane, qui participe aux manifestations prônant la liberté d’expression dans ce pays, réussit malgré tout à la protéger de la réalité qui les entoure, pendant qu’elle frappe le lecteur (moi) de plein fouet! En effet, on peut voir à la fois le côté manipulateur du Shah envers les intellectuels, qui compte régner par la force, ainsi que les sous-entendus liés aux massacres des opposants au roi. De plus, on  nous décrit la révolution islamique par la perte de la liberté individuelle de tout un peuple…

Cependant, la petite Marjane, qui sait qu’on lui cache des choses, cherche chaque jour à en savoir plus auprès de ses parents, qui arrivent tant bien que mal à camoufler la vérité… Alors, lorsque la petite ne parvient pas à ses fins, elle retourne jouer avec ses amis avec toute l’innocence et la naïveté qu’on a tous plus ou moins connu un jour…

Ce premier tome m’a profondément touché, j’ai ri à certains moments, grâce à la vision naïve de Marjane, puis j’ai été attristé par tous les évènements très durs qui ont pu subvenir dans ce pays et qui ont vu l’extermination de nombreux opposants au régime…

Un livre que je conseille à tout le monde, pour une plus grande ouverture d’esprit et pour se rappeler de la chance que nous avons de vivre libres…

A suivre avec le tome 2…

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Persepolis – T.1 de Marjane Satrapi

  1. As tu lu la suite ? c’est toujours aussi bien ! Le poulet aux prunes est également un petit bijou!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s