Les enfants de la terre – T.1 : Le Clan de l’Ours des Cavernes de J-M Auel

Synopsis : Il y a 35 000 ans, une longue période glaciaire s’achève et la Terre commence à se réchauffer.
Lentement, durant des millénaires, l’homme s’est peu à peu dégagé de la bête et il apparaît à peu près tel qu’il est aujourd’hui. Il connaît l’outil, le feu, le vêtement. Il fabrique des armes pour chasser, aménage des grottes pour s’abriter. Dans le chaos de la nature, il est parvenu à créer un peu d’harmonie.
En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, échappe à un tremblement de terre et se sort des griffes d’un lion pour se réfugier auprès d’un clan étranger. On l’adopte. Très vite, les gestes et les paroles d’Ayla suscitent l’étonnement et l’inquiétude.

Mon avis :

Après être sorti du livre Le rêve du mammouth de Rachel Tanner, que j’ai d’ailleurs beaucoup apprécié, je me suis dit que finalement ce n’était peut être pas judicieux de lire deux romans sur la Préhistoire d’affilée car cela risquait de me lasser…

J’avais pu lire par-ci par-là que Les Enfants de la Terre était ce qu’on pouvait trouver de mieux sur cette période de l’histoire, j’ai donc été rassuré du fait de le lire à la suite du  Rêve du mammouth et non inversement.

Résultat : Oui, ce livre surclasse, selon moi bien sûr, Le rêve du mammouth sans aucune comparaison possible.

C’est un très beau livre, enrichissant et émouvant, par plusieurs aspects qui se dégagent :

  • Par la richesse de la description des us et coutumes, des rites du clan, des différentes activités pratiquées, des outils utilisés, cela ayant été rendu possible, on l’apprend en préambule, par les recherches effectuées par l’auteure, auprès de nombreux paléontologues contemporains,
  • Par l’attachement qu’on peut ressentir pour Ayla, fille née des Autres, et qui tente, recueillie par la guérisseuse Iza, de s’intégrer au mieux dans le clan, malgré les différences de culture qui se démontrent au fil du livre,
  • Par la façon dont l’auteure nous retient en haleine à chaque péripétie qui pourrait sonner la fin pour la petite Ayla,
  • Par la prise de conscience d’un peuple que sa fin est proche et que sa seule façon de survivre est de transgresser les règles ancestrales et de s’adapter aux changements qui s’opèrent (climat, mœurs…),
  • Et enfin, par la façon dont on reste accroché au destin d’Ayla et dont on a envie de lire la suite !!!!

Voilà en résumé ce que je peux dire de ce livre que j’ai véritablement adoré et que je conseille à tous !

Je m’en vais désormais lire les avis de mes camarades de jeu qui ont bien voulu faire cette lecture commune avec moi et qui sont : Karline05, Nanet, Iani, Lebonsai, Djak, Ellcrys,Furby71, , Véro, Opales, Belledenuit

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les enfants de la terre – T.1 : Le Clan de l’Ours des Cavernes de J-M Auel

  1. Aaliz dit :

    Bon bah c’est décidé, je le mets dans ma wish. Je n’en ai lu que du bien et ton avis achève de me convaincre.

  2. Ping : Les Enfants de la Terre, Tome 1 : Le clan de l’ours des cavernes de Jean M. Auel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s